2009 Quarter 2


Mes Amis,

Vous pouvez être tous trés fiers de ce que vos dons nous ont permis
de faire au cours de ce second trimestre. Nous avons pu non seulement
continuer à soigner des enfants mais nous avons également sauvé la vie
d’un enfant.

En effet, au cours d’une visite a l’hôpital de Multinlupa (un des
quartiers de Manille), Vicky et Marie ont été les témoins d’un drame
aux urgences. Elles ont vu une maman en pleurs supplier le personnel
médical de s’occuper de son fils Jocel De la Cruz atteint d’une
péritonite aigue. Devant le refus des infirmières de le prendre en
charge faute d’assurance médicale, Vicky et Marie ont décidé sur le
champs de financer le coût de l’opération et des médicaments soit un
total de 100 Euros. Jocel est guéri et sa Maman ne sait comment vous
remercier Je tiens a vous rappeler qu’aux Philippines la sécurité
sociale “à la Française” n’existe pas. Si vous n’avez pas d’assurance
médicale, vous n’êtes pas couverts et vous ne pouvez donc pas être soignés.

Au cours de cette même visite, elles ont également décidé de
s’occuper *Junel Candellaria, *un enfant de la rue, atteint du tétanos
très grave contracté suite une infection dentaire. L’association a réglé
le coût des antibiotiques et va prendre rendez vous chez un dentiste

Vous trouverez également ci-joint les profils des autres enfants dont
nous nous sommes occupés
– *Faith Mallao *née avec un bec lièvre
– Juniory Ibarra atteint d’une infection cutanée sur le visage
– *Ronnel Cuava* un élève trés studieux en classe mais avec des notes
moyennes tout simplement car il n’arrivait pas à lire au tableau.
L’association a pris rendez vous chez un ophtalmologiste qui lui a
prescrit une paire de lunettes, le tout pour un coût de Euros 40 !

Du coté administratif, la création officielle de notre association
avance, non seulement en France grâce à l’aide de Sylvie Cancelloni et
François Guilhem, mais aussi aux Philippines ou nous avons également
entamé des démarches similaires. Une fois que l’association sera crée,
cela nous permettra plus facilement de passer aux étapes suivantes…
– Elargir le cercle de donateurs
– Se rapprocher officiellement d’autres NGO aux Philippines (Anak,
Alouette Foundation….), ces dernières s’occupent déjà d’enfants en
difficulté et ont promis de nous transférer les dossiers d’enfants
atteints de malformations afin que nous puissions les soigner.
– De récolter des dons auprès de la Communauté Française locale et
d’autres groupes (écoles, sociétés…)

….et donc redonner les sourire :-) à encore plus d’enfants et à leurs
parents!

Pour finir et afin de mieux connaître les Philippines, je vous
invite à aller sur ce lien forwardé par un de nos membres, Yves
Guilloux: http://www.lefigaro.fr/voyages/2009/07/25/03007-20090725ARTFIG00167–philippines-beaute-eparse-.php

En vous souhaitant à tous de bonnes vacances

Frank